Bon, c'est un peu tard pour les écrivains en herbe, mais je vous signale le concours d'écriture lancé par Bouygues Telecom cet été. Un concours d'écriture dans les Télécoms ? Ben oui. Il fallait écrire un premier roman (réservé donc aux auteurs débutants), avec une contrainte qualifiée "d'indédite" : "le langage SMS et des messageries instantannées doit constituer un élément déterminant du récit"...

BouyguesTel_prixL'idée ne paraît ni vraiment neuve, ni vraiment "inédite" (on avait déjà reçu des manuscrits de ce type à CyLibris), ni de nature à réellement donner une qualité littéraire à l'oeuvre, mais il faut rester optimiste et faire confiance aux auteurs. On peut être surpris. Voyons cela comme un joli jeu d'écriture sous contrainte.

Un jeu pas si vain que cela puisque le lauréat touchera 10 000 euros (pas mal), et sera publié par les éditions Calmann-Lévy (mais le tirage se déterminé par Calmann en fonction du "potentiel de vente"). Pourquoi cracher dans la soupe ?

Désolé, comme indiqué en début de ce poste, le concours est clos depuis le 31 août 07. Résultats prévus fin mars 2008 et parution du roman avant le 30 juin 2008.

Mais vérifiez le site de la Fondation Bouygues, peut-être que ce sera reconduit l'année prochaine...

http://www.animations2.bouyguestelecom.fr/mecenatlitteraire/